Vous êtes ici :   EPTB  >  Actualité

Recherche

PAPI Madon : c'est parti !

Après 2 ans et demi d’études, le comité politique du PAPI Madon a validé le contenu des 8 axes d'actions du futur programme. Le temps est maintenant venu pour les services de l’EPTB et leur prestataire ISL de rédiger le document qui partira à la fin de l'été en instruction auprès des services de l'Etat pour une labellisation d’un nouveau programme PAPI d’une durée de 6 ans, ceci dès 2017.

Réunion à Bainville-sur-Madon - EPTB/N.Alosi

Le comité politique* s’est réuni le 26 mai à la salle des fêtes de Bainville-sur-Madon  pour échanger et valider les propositions de contenu des 8 axes qui constituent le futur PAPI ainsi que leur coût et leur financement.

Cette réunion est un moment clé dans le processus de concertation menée ces dernières années avec l’ensemble des acteurs et notamment les intercommunalités actuelles du bassin versant à savoir :

- CC  du Pays de Saône et Madon

- CC de Bulgnéville entre Xaintois et Bassigny

- CC de la Moyenne Moselle

- CC de l'EPCI du Pays de Colombey et du Sud Toulois

- CC de Moselle et Madon

- CC de Vittel Contrexéville Terre d'eau

- CC du Pays de Mirecourt

- CC du Pays du Saintois

- CC du Secteur de Dompaire

Audrey Normand, présidente de l’EPTB, tient à remercier l’ensemble des participants qui ont répondu présents pour échanger tout au long de ces deux dernières années. Ceci a permis que se construise enfin solidairement un projet pour le bénéfice de tous les habitants du secteur. Comme le montrent malheureusement aujourd’hui encore les actualités françaises, les inondations nous touchent tous, que nous soyons habitants proches d’un cours d’eau, que nous travaillions dans une entreprise ou un établissement public vulnérable aux inondations ou tout simplement en limitant notre possibilité de nous déplacer.

Quelques éléments sur le futur PAPI :

- 8 axes (voir schéma ci-dessus)

- Un montant d’actions estimé à 19,5 millions d’euros HT

- Un financement avec 65 à 80% d’aides publiques (Etat, Agence de l’Eau, Europe) pour le réaliser

*Le comité politique réunit les élus des intercommunalités du bassin versant du Madon (actuellement au nombre de 9), les représentants de l’Etat, des départements, des chambres consulaires, des associations de riverains, des associations d’usagers des cours d’eau, des associations environnementales, etc..