Topographie

Son bassin versant de forme allongée représente une superficie de 1032 km². Il est faiblement urbanisé (urbanisation principalement à l’aval) et principalement agricole (80% de la surface des sols), ce qui tend à favoriser les phénomènes de ruissellement.
Son point culminant est la colline de Sion Vaudémont à 540 m d’altitude.

Le Madon s’écoule selon une pente moyenne à faible (1,9 m/km) dans une vallée encaissée qui parcourt la plaine sous-vosgienne. Si sa pente est forte et irrégulière dans les premiers kilomètres de son cours, elle se régularise rapidement. Elle est d’ailleurs particulièrement faible en Meurthe-et-Moselle. Tout au long de son cours, son profil en long est ponctué de nombreux seuils qui entrainent des ruptures de pente.